“Marie, reine de la paix”

Marie, Regina pacis, Reine de la Paix, toi qui as eu la foi, toi qui as cru à l'accomplissement de la promesse de l'ange, aide-nous à croître dans la foi, à être fermes dans l'espérance, à pénétrer profondément dans l'Amour. Car c'est bien ce qu'attend de nous aujourd'hui ton Fils, lorsqu' Il nous révèle son Cœur Très Sacré. (Quand le Christ passe, 170).

Un trait bien caractéristique d'un homme ou d'une femme de Dieu réside dans la paix de l'âme: avoir "la paix" et donner "la paix" aux personnes que l'on fréquente. (Forge, 649)

Il est inutile de se retrancher derrière des raisons apparemment pieuses pour dépouiller les autres de ce qui leur appartient: si quelqu'un dit:j'aime Dieu et qu'il déteste son frère, c'est un menteur. Mais celui qui marchande au Seigneur l'amour et la révérence — l'adoration — qui Lui sont dus en tant que notre Créateur et notre Père, se trompe aussi; et saint Jean fait clairement observer à celui qui refuse d'obéir à ses commandements, sous le faux prétexte que l'un d'eux est incompatible avec le service des hommes: à ceci nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu: lorsque nous aimons Dieu et que nous faisons ce qu'Il commande. Car tel est l'amour de Dieu: garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pesants. (Amis de Dieu, 166)