Saint JosémariaTextes du jour

Fréquentation du Saint Esprit

Nous vous proposons quelques extraits de textes de Saint Josémaria sur l'Esprit Saint.

Un chemin sûr d'humilité : méditer comment, tout en manquant de talent, de renom et de fortune, nous pouvons être des instruments efficaces, si nous avons recours à l'Esprit Saint pour qu'il nous dispense ses dons.
Bien qu'ils aient été instruits par Jésus lui‑même, trois années durant, les Apôtres ont pris la fuite, épouvantés devant les ennemis du Christ. Néanmoins, après la Pentecôte, ils se sont laissés fouetter et emprisonner, et ils ont fini par donner leur vie en témoignage de leur foi.
Sillon, 283

Fréquente assidûment le Saint‑Esprit, ce Grand Inconnu : c'est Lui qui doit te sanctifier.
N'oublie pas que tu es temple de Dieu. — Le Paraclet est au centre de ton âme : écoute‑le et suis docilement ses inspirations.
Chemin, 57

Seul ! — Tu n'es pas seul. De loin, nous t'accompagnons. — Et puis…, le Saint‑Esprit qui habite ton âme en état de grâce — Dieu avec toi — donne un ton surnaturel à toutes tes pensées, à tous tes désirs et à toutes tes œuvres.
Chemin, 273

Invoque le Saint‑Esprit dans ton examen de conscience, afin de mieux connaître Dieu, afin de te connaître toi‑même ; ainsi tu pourras te convertir chaque jour.
Forge, 326

Trois repères très importants pour entraîner les âmes vers le Seigneur : t'oublier toi‑même et ne penser qu'à la gloire de Dieu ton Père ; soumettre filialement ta volonté à la Volonté du Ciel, comme Jésus‑Christ te l'a appris ; seconder avec docilité les lumières de l'Esprit Saint.
Sillon, 793

C'est Notre Seigneur Jésus‑Christ qui le veut : il faut Le suivre de près. Il n'y a pas d'autre chemin. Telle est l'œuvre du Saint‑Esprit dans chaque âme et dans la tienne : sois docile, n'oppose pas d'obstacles à Dieu, jusqu'à ce qu'II fasse un Crucifix de ta pauvre chair.
Sillon, 978