“Elargis ton cœur”

N'aie pas l'esprit de clocher. — Elargis ton cœur, jusqu'à ce qu'il devienne universel, "catholique". Ne vole pas comme un oiseau de basse-cour, quand tu peux t'élever comme un aigle. (Chemin, 7)

(…) J'ai eu, un jour, l'occasion de voir un aigle enfermé dans une cage de fer: il était sale, à demi déplumé et tenait entre ses serres un bout de charogne. Alors, j'ai pensé à ce qu'il adviendrait de moi si l'abandonnais la vocation que j'ai reçue de Dieu. Cet animal solitaire me faisait de la peine, ainsi enfermé, lui qui était né pour monter bien haut dans le ciel, pour regarder le soleil en face. Nous pouvons nous élever jusqu'aux humbles sommets de l'amour de Dieu et du service de tous les hommes. Mais pour qu'il en soit ainsi, il ne doit y avoir dans notre âme aucun recoin où ne puisse pénétrer le soleil de Jésus. Il nous faut rejeter loin de nous toutes les préoccupations qui nous séparent de Lui: le Christ dans ton intelligence, le Christ sur tes lèvres, le Christ dans ton cœur, le Christ dans tes œuvres. Toute ta vie —cœur et œuvres, intelligence et paroles — sera remplie de Dieu. (…)

Demande cela avec moi à Notre Dame, en imaginant comment elle vivait ces mois dans l'attente du Fils qui allait lui naître. Et Notre Dame, Sainte Marie, fera en sorte que tu sois alter Christus, ipse Christus: un autre Christ, le Christ lui-même! (Quand le Christ passe, 11)