L’Église au Canada célèbre le saint de l’ordinaire

En 2002, le pape Jean-Paul II a défini saint Josémaria Escriva comme le « saint de l’ordinaire ». Ce dernier a aidé des milliers de personnes dans le monde entier à donner un sens divin aux tâches ordinaires de tous les jours. Ce 26 juin il y a eu pour sa fête liturgique des célébrations à Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Edmonton, Calgary et Vancouver.

À Québec, le cardinal Marc Ouellet a présidé une concélébration eucharistique avec de nombreux prêtres du diocèse devant une foule de 500 fidèles réunis dans la cathédrale Notre-Dame.

Le cardinal a décrit saint Josémaria comme un « prophète de l’appel universel à la sainteté dans l’Église et un pionnier de la mise en valeur de la mission des laïcs au cœur du monde ; il a enseigné concrètement et efficacement la vocation des laïcs à la sainteté dans la vie ordinaire par la sanctification de leur travail. Il a proclamé ce message longtemps avant le Concile Vatican II qui l’a rendu officiel, permettant ainsi à l’Opus Dei et à beaucoup de mouvements de laïcs de répandre un nouveau souffle de spiritualité dans l’Église. »

Le cardinal a par la suite décrit cette famille d’enfants de Dieu: « Les membres de l’Opus Dei sont discrets mais ils ne se cachent pas. Ils prennent au sérieux les problèmes du monde dans lequel ils vivent et où ils se voient comme un levain dans la pâte. Pour que la pâte lève par la force du témoignage, ils savent cultiver une vie spirituelle intense dans leur activité séculière, en prenant les moyens de se donner une vie de contemplation et une formation continue, même au plan intellectuel. »

Mgr Ouellet a voulu aussi évoquer l’impact oecuménique du fondateur: plus que les commissions, les dialogues officiels et les relations diplomatiques, ce sont les saints qui refont l’unité de l’Église. « Ce sont les saints, disait le cardinal, qui rendent la sainteté populaire et courageuse, comme saint Padre Pio, Mère Teresa de Calcutta et saint Josémaria Escriva.

Mgr Ventura, le nonce apostolique en la basilique Notre-Dame d'Ottawa

À Ottawa, le nonce apostolique, mgr Luigi Ventura s’est adressé à une foule de 600 personnes dans la cathédrale de Notre-Dame d’Ottawa. Dans son homélie, il a évoqué ce jour de 1928 où saint Josémaria avait vu pour la première fois l’Opus Dei : « Qu’a t-il vu ? Il a vu d’une manière ineffable des personnes de toutes les nations et de toutes les races, de tout âge et de toute éducation cherchant et trouvant Dieu en plein cœur de leur vie ordinaire, dans leur travail, leur famille, leurs amitiés. Il vit des personnes qui cherchaient Jésus pour pouvoir l’aimer et vivre une vie sainte jusqu’à être complètement transformés et devenir saints, des saints au milieu du monde : des tailleurs saints, des boulangers saints, des saints employés de bureau, des saints ouvriers d’usine. Des saints, apparemment semblables à tous ceux qui les entourent, mais profondément identifiés avec Jésus-Christ. »

Mgr Anthony Mancini après la Messe dans la cathédrale de Montréal

À la cathédrale de Montréal mgr Anthony Mancini, évêque auxiliaire de Montréal, a présidé une Messe, accompagné de mgr Frederick Dolan, le vicaire régional de l’Opus Dei au Canada et de plusieurs prêtres du diocèse. Dans son homélie, mgr Dolan a décrit l’un des ingrédients de ce levain chrétien : la sécularité. « Nous nous sentons vraiment chez nous dans le monde, précisément parce que Dieu notre Père l’a créé. Le Seigneur considère le monde comme sa propre vigne et nous y a placés pour la cultiver. On se rappellera ces paroles du concile Vatican II : « De par leur vocation propre, il revient aux laïcs de chercher le royaume de Dieu en administrant les choses temporelles et en les ordonnant selon Dieu »(Lumen Gentium, no. 31). La sécularité nous porte à considérer les débats importants de notre société comme nos débats et à exprimer nos convictions avec confiance, même si nos idées pourraient ne pas être à la mode en ce moment. »

La fête de saint Josémaria a été célébrée dans le monde entier et pour la première fois, au Vietnam. Cette année la Prélature a commencé ses activités apostoliques en Lettonie, en Croatie et en Slovénie.

On peut consulter les textes intégraux des homélies en cliquant sur les liens à droite.