Je crois en Dieu, un et trine

Qui est Dieu? La Sainte Trinité est le mystère de Dieu en lui-même, le mystère central de la foi et de la vie chrétienne. Que signifie en pratique dire « je crois en Dieu un et trine » ? Comment distinguer et fréquenter chacune des Personnes de la Trinité?

Questions sur la foi chrétienne
Opus Dei - Je crois en Dieu, un et trine

Sommaire
1. Que signifie « je crois en Dieu » ?
2. Qui est Dieu ?
3. Que signifie le mystère de la Sainte Trinité : Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit ?
4. Quelles conséquences y a-t-il à croire en un seul Dieu ?
5. Croire est avoir foi en Dieu, mais qu’est-ce que la foi ?


1. Que signifie « je crois en Dieu » ?

L'affirmation "Je crois en Dieu" est la plus importante : la source de toutes les autres vérités sur l'homme et le monde et de toute la vie de celui qui croit en Dieu. Croire en Dieu signifie croire en ce que Dieu a révélé.

Dieu, dans sa bonté et sa sagesse, se révèle à l'homme. A travers les événements et les mots, il se révèle et surtout se fait connaître par le Verbe incarné, son Fils Jésus-Christ, fait Homme, pour ouvrir la voie qui mène à la jouissance définitive de Dieu au Ciel.

En pratique, croire en Dieu signifie pour l'homme adhérer à Dieu lui-même, avoir pleinement confiance en Lui et donner son plein assentiment à toutes les vérités révélées par Lui, car Dieu est la Vérité.

Cela signifie croire en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Textes de Saint Josémaria pour méditer

Il faut laisser ces vérités de notre foi imprégner notre âme jusqu'à ce qu'elles transforment toute notre vie. Dieu nous aime ! Lui, le Tout-Puissant, l'Omnipotent, qui a fait le ciel et la terre.

Dieu va jusqu'à s'intéresser aux plus petits détails concernant ses créatures — vos affaires et les miennes — et il nous appelle un par un, par notre nom. Cette certitude que nous donne la foi nous fait contempler ce qui nous entoure sous un jour nouveau et, bien que tout demeure pareil, nous avons la sensation que tout est différent, parce que tout est expression de l'amour de Dieu.

Notre vie devient alors une prière continuelle, dans une bonne humeur et une paix qui jamais ne s'épuisent, dans un mouvement d'action de grâces s'égrenant au fil des heures. Quand le Christ passe, 144.

2. Qui est Dieu?

Dieu est Un et Trine. Un seul Dieu et trois Personnes divines : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. La Sainte Trinité est le mystère de Dieu en lui-même, le mystère central de la foi et de la vie chrétienne. Elle est la source de tous les autres mystères de la foi ; c'est la lumière qui les éclaire.

C'est Dieu seul qui a toujours et pour toujours transcendé le monde et l'histoire. Il est le créateur de toutes choses, qui a fait le ciel et la terre. Il est le Dieu fidèle, toujours proche de son peuple pour le sauver. Il est le Saint par excellence, "riche en miséricorde" (Eph 2, 4), toujours prêt à pardonner. Dieu est l'Être spirituel, transcendant, omnipotent, éternel, personnel et parfait. Il est la vérité et l'amour.

Textes de Saint Josémaria pour méditer

Si vous parcourez l'Écriture Sainte vous y découvrirez la présence constante de la miséricorde de Dieu: elle remplit la terre, elle s'étend à tous ses enfants, super omnem, elle nous entoure, elle va au-devant de nous, elle se multiplie pour nous aider, et elle a constamment reçu confirmation.

Dieu, qui s'occupe de nous comme un Père très aimant, nous considère dans sa miséricorde: une miséricorde douce, belle comme une image de pluie,

Jésus résume et définit toute cette histoire de la miséricorde divine: bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Quand le Christ passe, n. 7.

Il te semble que le monde s'écroule.

Autour de toi nulle issue. Impossible, cette fois, de surmonter les difficultés.

Mais aurais-tu oublié, une fois de plus, que Dieu est ton Père? Tout-puissant, infiniment sage, miséricordieux. Il ne peut rien t'envoyer de mauvais. Cela même qui te préoccupe te convient, même si pour le moment, tes yeux de chair sont aveugles.

Omnia in bonum! Seigneur, que ta Volonté très sage s'accomplisse une fois encore, et toujours ! Chemin de Croix, station 9, point 4

3. Que signifie le mystère de la Saint Trinité : Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit ?

La foi catholique est la suivante : nous vénérons un seul Dieu dans la Trinité et la Trinité dans l'unité, sans confondre les Personnes, ni séparer les substances ; l'un est la personne du Père, l'autre celle du Fils, l'autre celle du Saint-Esprit ; mais du Père et du Fils et du Saint-Esprit un est la divinité, égal est la gloire, co-éternelle la majesté.

Il n'y a qu'un seul Dieu, le Père tout-puissant et son Fils unique et le Saint-Esprit.

Textes de Saint Josémaria pour méditer

Notre cœur a besoin alors de distinguer et d’adorer chacune des Personnes divines. L’âme fait en quelque sorte une découverte dans la vie surnaturelle, comme une créature qui ouvre peu à peu les yeux à l’existence. Et elle amorce un dialogue d’amour avec le Père, avec le Fils et avec l’Esprit Saint ; et elle se soumet facilement à l’activité du Paraclet vivificateur, qui se donne à nous sans que nous le méritions : ce sont les dons et les vertus surnaturelles ! Amis de Dieu, 306.

Apprends à louer le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Apprends en particulier cette forme de dévotion à la Très Sainte Trinité: je crois en Dieu le Père, je crois en Dieu le Fils, je crois en Dieu le Saint-Esprit; j’aime Dieu le Père, j’aime Dieu le Fils, j’aime Dieu le Saint-Esprit; j’espère en Dieu le Père, j’espère en Dieu le Fils, j’espère en Dieu le Saint-Esprit. Je crois, j’espère en la Très Sainte Trinité, et je l’aime.

— Une telle dévotion est nécessaire en tant qu’exercice spirituel de l’âme, qui se manifeste par des élans du cœur, même s’ils ne se traduisent pas toujours en paroles. Forge, 296

4. Quelles conséquences a de croire en un seul Dieu ?

Croire en Dieu, l'Unique, implique : connaître sa grandeur et sa majesté ; vivre dans l'action de grâce ; avoir toujours confiance en lui, même dans l'adversité ; reconnaître l'unité et la vraie dignité de tous les hommes et femmes, créés à l'image de Dieu ; utiliser correctement les choses créées par lui.

Textes de Saint Josémaria pour méditer

La foi chrétienne ne rapetisse pas le cœur ni ne limite les nobles élans de l'âme, puisqu'elle les amplifie, en révélant le sens véritable et le plus authentique: nous ne sommes pas voués à n'importe quel bonheur, parce que nous avons été appelés à pénétrer dans l'intimité divine, à connaître et à aimer Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit et, à travers la Trinité et l'Unité de Dieu, tous les anges et tous les hommes. Audace vraiment incroyable, si elle n'avait pour fondement le décret salutaire de Dieu le Père, si elle n'avait été confirmée par le sang du Christ et réaffirmée et rendue possible par l'action permanente du Saint-Esprit. Quand le Christ passe, 133.

5. Croire est avoir foi en Dieu, mais qu’est-ce que la foi ?

La foi, don gratuit de Dieu, accessible à tous ceux qui le demandent humblement, est la vertu surnaturelle nécessaire au salut. L'acte de foi est un acte humain, c'est-à-dire un acte de l'intelligence humaine qui, sous l'impulsion de la volonté animée par Dieu, consent librement à la vérité divine. De plus, la foi est certaine car elle est fondée sur la parole de Dieu, elle "agit par la charité" (Gal 5,6) et elle est en croissance continue, grâce notamment à l'écoute de la parole de Dieu et à la prière. Elle nous fait désormais goûter à la joie du ciel.

Textes de Saint Josémaria pour méditer

L'histoire n'est pas soumise à des forces aveugles ; elle n'est pas non plus le fruit du hasard. Elle est la manifestation des miséricordes de Dieu le Père. Les pensées de Dieu sont au-delà de nos pensées, dit l'Écriture. Voilà pourquoi le fait d'avoir confiance dans le Seigneur signifie avoir la foi «malgré les malgrés», en dépassant les apparences. La charité de Dieu, qui nous aime de toute éternité, est derrière chaque événement, même si c'est parfois de façon cachée pour nous.

Lorsque le chrétien vit de foi —d'une foi qui ne soit pas purement verbale, mais réelle et liée à la prière personnelle—, l'assurance que procure l'amour divin se manifeste par la joie et la liberté intérieure. Alors ces nœuds qui enserrent parfois le cœur, ces poids qui écrasent l'âme se brisent et se dissolvent. Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? [3]. Aussitôt un sourire nous vient aux lèvres. Un enfant de Dieu, un chrétien qui vit de foi peut souffrir et pleurer : il peut avoir des raisons de se plaindre ; mais d'être triste, jamais ! Les richesses de la foi, Article de Saint Josémaria publié dans le journal ABC (Madrid), le 2 novembre 1969.

Photo : Shutterstock.com