Il est venu me chercher par le chignon du cou après un moment difficile

Lucille Gaudette était veuve et enseignante retraitée, mère de 3 enfants maintenant adultes. Dieu l'a appelée auprès de Lui quelque temps après avoir laissé ce témoignage.

Opus Dei - Il est venu me chercher par le chignon du cou après un moment difficileLucille Gaudette

« Maman aime tellement repasser! »


Ce commentaire, sorti de la bouche de ma fille, m’a valu le soin et l’entretien hebdomadaire des linges d’autel du centre de l’Œuvre que je fréquente à Québec. À 83 ans, je commence en forme mais il m’est toutefois plus difficile de prolonger l’effort jusqu’à la fin. Je dis alors mon chapelet pour diverses intentions. Je me sens particulièrement présente sur l’autel puisque Jésus utilise le fruit de mon travail à la Messe.

Je suis coopératrice parce que, comme toujours, le petit Jésus est venu me chercher par le chignon du cou après un moment difficile. Cela me convenait à 100%. Un plan de vie, ça met de l’ordre et ça permet plus facilement de donner à Dieu la place qui lui revient.

L’Œuvre est maternelle : elle m’a aidée, et m’aide encore, à vivre! Et comme maman, j’aime la soigner, j’aime à mon tour en soigner le Maître, tout comme j’étais fière et contente, en repassant, de veiller sur les miens!