À Jaén, Saint Josémaria a rassemblé 600 jeunes de dix pays

Le 5ème symposium “Saint Josémaria et les jeunes” a été clôturé par une table ronde qui a réuni Santi Rodriguez, acteur de télévision, le professeur Diego Poole, qui fut le “clown” de Jean-Paul II et le peintre Marieta Quesada. Lisez la conférence du cardinal Herranz.

Le 5ème symposium “Saint Josémaria et les jeunes” a été clôturé par une table ronde qui a réuni Santi Rodriguez, acteur de télévision, le professeur Diego Poole, qui fut le “clown” de Jean-Paul II et le peintre Marieta Quesada.

Affiche annonçant le Symposium dans les rue de Jaen, en Espagne

Lisez la conférence du cardinal Herranz

Jaén se prépare à célébrer les JMJ, Journées mondiales de la jeunesse qui auront lieu à Madrid du 16 au 21 août 2011.

Le 5ème symposium international de saint Josémaria et les jeunes à Jaén, en Espagne, organisé par la Fundación Catalina Mir, a eu lieu les 19 et 20 novembre dernier. L’objectif était de faire que les jeunes et leurs parents réfléchissent ensemble à l’était actuel de la jeunesse. À peu près 600 personnes de dix nationalités différentes se sont retrouvées pour le symposium : « Saint Josémaria avec les jeunes pour faire de grandes choses ».

Antonio Guillen, président de la Fondation Catalina Mir, expliqua que le but était de réussir à ce que les jeunes “soient plus cohérents et qu’ils aient le courage de porter leur foi dans les rues. La jeunesse doit apprécier la valeur du travail et de l’effort et ne pas penser qu’à s’amuser ».

Carmen Peñalver, maire de Jaén, accueillit les assistants, le jour de l’inauguration et remercia les organisateurs d’avoir choisi Jaén. Elle les invita à visiter cette belle ville, avec une cathédrale qui est « un vrai bijou qui pourrait être très vite classé dans le Patrimoine de l’Humanité”.

Consciente du fait que les jeunes sont les meilleurs porteurs des valeurs d’une société, elle les félicita pour leurs intérêts solidaires et pour leur bonne préparation. « Réfléchissez à la façon de les aider plus que jamais en ce temps de crise », insista-t-elle.

Le clown qui fit le plus rire Jean-Paul II

Diego Poole fit “le clown” devant Jean-Paul II à plusieurs reprises dans le cadre du Congrès International Universitaire “UNIV”, à Rome.

Sur cette vidéo témoignage, il parle de la joie, argument incontournable à l’heure de montrer l’identité chrétienne. En effet, “un saint triste, est un triste saint”.

Des foyers gais où retentissent les éclats de rire.

 L'écrivain Miguel Aranguren

Le besoin de communiquer avec les autres comme “un enfant” a conduit l’écrivain Miguel Aranguren à se consacrer à la littérature et à devenir un “artisan des mots” au service des autres.

----------------------------------------------------------

Lisez la conférence du cardinal Herranz à la clôture

Plus d’information sur ce congrès sur "Simposio San Josemaría"