Au fil de l’Évangile de mercredi : "Imitez les habitants de Ninive et la Reine de Saba".

Commentaire du Mercredi de la 1ère semaine de Carême. Durant le voyage à Jérusalem, Jésus trouve des réponses différentes à son message de salut : certains accueillent le message avec foi, et d'autres refusent obstinément de l'écouter. C'est contre ce refus que Jésus rappelle les deux histoires de l'Ancien Testament : l'histoire du prophète Jonas et l'histoire de la Reine de Saba.

Opus Dei -  Au fil de l’Évangile de mercredi : "Imitez les habitants de Ninive et la Reine de Saba".

Évangile (Luc 11, 29-32)

En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire :

«Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.»


Commentaire

Aujourd'hui, nous lisons quelques paroles dures du Seigneur. Jésus et les disciples sont déjà en route vers Jérusalem. Pendant leur voyage, beaucoup accueillent le message de l’Évangile avec l'ouverture de la foi, mais il y en a aussi beaucoup d'autres qui le rejettent ouvertement. C'est contre ces derniers que s'adressent les paroles du Seigneur que nous entendons.

Jésus rappelle à ceux qui l'écoutent deux histoires. D'une part, celle de Jonas, fils d'Amitay (Jon 1, 1). Ce personnage de l'Ancien Testament a captivé l'imagination de la piété populaire à travers les âges grâce à la fabuleuse histoire du prophète qui fut avalé par un grand poisson puis rejeté sur la terre ferme.

Cependant, ce n'est pas pour cela que Jésus le mentionne, mais pour ce qui s'est passé après qu'il ait été rejeté par la baleine. Jonas a été envoyé pour prêcher la conversion aux habitants de Ninive, tout comme Jésus prêchait l’Évangile aux Israélites. Les habitants de Ninive ont écouté le prophète et se sont convertis. Restait à voir comment les auditeurs allaient réagir au message de Jésus et comment nous allons réagir, nous aussi.

Le second récit, celui de la Reine de Saba (cf. 1 Rois 10, 1-13) souligne la même idée. Le premier livre des Rois nous dit que " La reine de Saba ayant entendu parler de la renommée de Salomon, vint donc pour le mettre à l’épreuve en lui proposant des énigmes ». Malgré sa méfiance, la Reine écoute Salomon avec une attitude ouverte et reconnaît en lui la sagesse qui lui a été donnée d'en haut.

Le Seigneur nous avertit aujourd'hui que nous devons être vigilants pour le reconnaître dans les circonstances diverses. La façon dont Dieu se présente n'est pas toujours évidente, mais si nous savons écouter comme les habitants de Ninive et être attentifs comme la Reine de Saba, nous saurons sûrement reconnaître que nous sommes devant Jésus qui nous parle.