UNIV 2014 : “Écologie de la personne et de son environnement”

Trois mille participants à l’UNIV Forum sont à Rome durant cette semaine de Pâques. Lors de l’audience du mercredi, certains ont salué le Pape.

Étudiants des cinq continents à Rome pour le Forum UNIV

“Écologie de la personne et de son environnement” est le sujet du débat qui rassemble des étudiants du monde entier du 14 au 20 avril, à Rome pour leur Forum UNIV.

Le pape François reçoit un tee-shirt Harambee

Lors de l’audience du 16 avril, le saint-père a salué les étudiants qui participent au Forum UNIV, promu par la Prélature de l’Opus Dei. Le pape a rappelé dans son discours que “le Triduum Pascal commence demain, au coeur de l’année liturgique. Très chers jeunes, pensez au prix du sang que le Seigneur a versé pour notre salut ».

Durant cette audience il s’est exprimé ainsi: “Pensons beaucoup durant cette semaine à la souffrance de Jésus et disons-nous: c’est pour moi et il l’aurait fait pour moi quand bien même j’aurais été le seul au monde. Baisons le crucifix et disons : c’est pour moi, Jésus, merci, Jésus »

Des centaines de lettres et un tee-shirt

« Baisons le Crucifix et disons: c’est pour moi, Merci, Jésus ».

À la fin de l’audience une délégation d’étudiants du Forum UNIV 2014 a remis au pape François des centaines de lettres de personnes âgées et d’orphelins des cinq continents ainsi qu’un tee-shirt Harambee Africa International, ONG qui reçoit les fonds récoltés par les participants pour des projets d’éducation et de formation en Afrique.

Le pape salue les fidèles au début de son audience générale

Giovanni Vassallo, porte-parole du Forum confirme que “ tous les étudiants ont accueilli l’appel du pape à veiller sur toute la création et sur l’environnement dans lequel nous sommes plongés. Avec ce geste nous tenons aussi à contribuer à créer un rapport nouveau entre les générations : les jeunes, nous voulons apprendre des anciens c’est pourquoi nous sommes leur porte-parole auprès du pape en lui remettant tous ces messages »

Ce Forum a prévu de nombreuses manifestations culturelles à Rome: des conférences, des colloques, des présentations, des concerts, des groupes de réflexion, des tables rondes. Parmi les invités de cette année nous retrouvons Abel Albino, médecin argentin de la Fondation Conin qui promeut la lutte contre la malnutrition infantile, Esther Jimenez directrice Centro Internacional Trabajo y Familia de IESE Business School et Kishore Jayabalan, directeur de l’Institut Acton Roma.

Parallèlement à ce déroulement, le congrès « Le pouvoir du service, détails perceptibles de l’imperceptible », et le Forum Initiatives sociales ont été des espaces de présentations de projets de volontariat et de solidarité portés par des étudiants du monde entier, au profit des plus pauvres, à la périphérie des grandes villes universitaires du monde entier.

Son porte-parole précise aussi que “l’Univ est une occasion épatante pour se connaître et échanger sur des sujets essentiels avec nos camarades du monde entier. L’écologie humaine nous rappelle qu’il y a un écosystème qui permet un développement de qualité et humain. Il s’agit d’une bonne terre ou germent les plantes. Pour cultiver l’être humain, cette bonne terre que l’on trouve sur les cinq continents c’est la famille et l’école, et c’est à nous de la roturer ». Oskari Juurikkala, économiste finlandais, est le président du Forum Univ 2014

47 ans d’histoire

Ces rencontres UNIV sont nées en 1968 sous l’inspiration de saint Josémaria, fondateur de l’Opus Dei. Plus de 100.000 étudiants y ont participé depuis. Ils ont toujours été reçus par le pape.

Année de la canonisation de Jean-Paul II, 2014 est symbolique. En effet, Jean-Paul II était très attaché aux jeunes de l’UNIV.

Pour trouver tout le contenu de ces rencontres, la liste des sujets des 46 éditions précédentes et une information complète sur le Congrès cliquez sur Forum Univ 2014

La Prélature de l’Opus Dei. encadre le programme de ce congrès pour ce qui concerne les activités spirituelles de formation chrétienne. Cette rencontre est une belle occasion de connaître Rome en suivant les traces de l’histoire de l’Église des les premiers siècles.