Les compétences du prélat de l’Opus Dei

Cet article décrit les compétences du Prélat de l'Opus Dei vis-à-vis des laïcs et des prêtres incorporés à la Prélature.

Opus Dei - Les compétences du prélat de l’Opus DeiSaint Jean-Paul II et le premier évêque prélat de l'Opus Dei, mgr Alvaro del Portillo - Béatification de saint Josémaria, Rome, 17 mai 1992

Le prélat est en premier lieu un pasteur et un père, serviteur de tous les fidèles de la prélature, au service de l’Église et du monde. Il est l’ordinaire et le pasteur de la prélature qu’il dirige. Il dépend du pape à travers la Congrégation pour les évêques.

Sa juridiction est analogue à celle des évêques, avec les limites liées à la mission pastorale particulière confiée à la prélature.

Prêtres incardinés dans un diocèse et laïcs

Le prélat peut orienter leur formation chrétienne et leur accompagnement spirituel, pour les aider à vivre les engagements vocationnels qu’ils ont librement acceptés en devenant membre de la prélature (ou de la Société Sacerdotale de la Sainte Croix, dans le cas des prêtres diocésains) : sanctifier le travail et la vie en famille ; croître en vertus sans abandonner le milieu dans lequel chacun évolue ; contribuer à l’évangélisation de la société ; etc.

Prêtres incardinés dans la prélature

Le prélat possède la faculté d’attribuer à chacun de ces prêtres des missions pastorales, et il a en retour le devoir de veiller à leur formation permanente – dans ses aspects doctrinaux, spirituels et pastoraux –, d’assurer leur subsistance et de les assister en cas de maladie ou dans leur vieillesse.

Le prélat exerce sa sollicitude pastorale à travers des conseils et des exhortations, mais aussi par des lois, des préceptes et des instructions.

Le prélat de l’Opus Dei, un « père » de famille

Les fidèles de l’Opus Dei partagent un même appel de Dieu à rechercher la sainteté dans les tâches ordinaires. Cette vocation surnaturelle constitue un lien très fort qui réunit ces personnes en une famille.
Cette famille surnaturelle est le reflet de cette famille qu’est l’Église universelle, sur laquelle Dieu exerce la plénitude de la paternité.

De façon naturelle, on a toujours appelé le prélat « Père », parce qu’il est le principe et le fondement de cette unité de famille. Il est pour les fidèles un maître, sanctificateur et pasteur, chargé d’agir au nom et en la personne du Christ. C’est d’ailleurs pour une raison similaire que, dans un grand nombre de pays, les prêtres sont appelés « père ».

Dans l’Opus Dei, le père sait qu’il peut s’appuyer sur la prière des fidèles pour sa personne et ses intentions, et qu’il peut accomplir sa mission de pasteur sûr de leur confiance. Sa mission n’a d’autre raison d’être que de les unir toujours plus au Christ avec le très grand nombre d’âmes qui reçoivent une formation chrétienne dans l’Opus Dei.