Le Ciel, comment est-il?

Le ciel: « Ce que l'oeil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, ce à quoi l'esprit de l'homme n'a pas songé, voilà ce que Dieu a préparé pour ceux qui L'aiment. »

Pour parler avec Dieu

Le ciel: « Ce que l'oeil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, ce à quoi l'esprit de l'homme n'a pas songé, voilà ce que Dieu a préparé pour ceux qui L'aiment. »

Ces révélations de l'apôtre ne t'incitent-elles pas à lutter?

Chemin, 751

Fais tout avec désintéressement, par pur amour, comme s’il n’y avait ni récompense ni châtiment. — Mais nourris dans ton cœur la glorieuse espérance du ciel.

Chemin, 668

Si l’Amour, et même l’amour humain, donnent ici-bas tant de consolations, qu’en sera-t-il de l’Amour dans le ciel ?

Chemin, 428

S’il t’arrive de t’inquiéter à la pensée de notre sœur la mort, parce que tu te sens si peu de chose, reprends courage et considère : que sera ce Ciel qui nous attend, lorsque toute la beauté et la grandeur, toute la félicité et l’Amour infinis de Dieu se déverseront dans ce pauvre vase d’argile qu’est la créature humaine, et l’assouviront éternellement, avec la constante nouveauté d’un nouveau bonheur ?

Sillon, 891

Pense combien Notre Seigneur aime l'encens qu'on brûle en son honneur. Songe aussi au peu de valeur des choses de la terre, qui, à peine commencées, finissent...

En revanche, un grand Amour t'attend au Ciel: là ni trahisons, ni leurres; mais tout l'amour, toute la beauté, toute la grandeur, toute la science du monde...! Et sans le moindre écoeurement: il te rassasiera sans te rassasier

Forge, 995

Un conseil que je vous ai rabâché à dessein : soyez joyeux, toujours joyeux ! — La tristesse pour ceux qui ne se considèrent pas enfants de Dieu.

Sillon, 54

J'en suis de plus en plus persuadé: le bonheur du Ciel est pour ceux qui savent vivre heureux sur la terre.

Forge, 1005

*Catéchisme de l’Église catholique

1023 Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, et qui sont parfaitement purifiées, vivent pour toujours avec le Christ. Ils sont pour toujours semblables à Dieu, parce qu’ils le voient " tel qu’il est " (1 Jn 3, 2), face à face (cf. 1 Co 13, 12 ; Ap 22, 4) :

De notre autorité apostolique nous définissons que, d’après la disposition générale de Dieu, les âmes de tous les saints (...) et de tous les autres fidèles morts après avoir reçu le saint Baptême du Christ, en qui il n’y a rien eu à purifier lorsqu’ils sont morts, (...) ou encore, s’il y a eu ou qu’il y a quelque chose à purifier, lorsque, après leur mort, elles auront achevé de le faire, (...) avant même la résurrection dans leur corps et le Jugement général, et cela depuis l’Ascension du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ au ciel, ont été, sont et seront au ciel, au Royaume des cieux et au Paradis céleste avec le Christ, admis dans la société des saints anges. Depuis la passion et la mort de notre Seigneur Jésus-Christ, elles ont vu et voient l’essence divine d’une vision intuitive et même face à face, sans la médiation d’aucune créature (Benoît XII : DS 1000 ; cf. LG 49).

1024 Cette vie parfaite avec la Très Sainte Trinité, cette communion de vie et d’amour avec Elle, avec la Vierge Marie, les anges et tous les bienheureux est appelée " le ciel ". Le ciel est la fin ultime et la réalisation des aspirations les plus profondes de l’homme, l’état de bonheur suprême et définitif.