Écouter les jeunes : «Où est le bon Dieu pour ceux qui doutent, pour les affligés?»

Carlos, jeune espagnol, étudiant en économie, est ami de Jorge Ribera, un jeune homme de 23 ans qui se bat contre la leucémie et qui l’a aidé à voir la souffrance d’un autre œil.

Témoignages personnels

Le Saint-Père, comme il l'a exprimé à maintes reprises, veut "écouter les jeunes : les jeunes catholiques et non-catholiques, les jeunes chrétiens et les jeunes d'autres religions ; et les jeunes qui ne savent pas s'ils croient ou non, tous ; parce qu'il est important que vous vous exprimiez, que vous ne vous laissiez pas bâillonner" (Discours aux jeunes du Chili, 17 janvier 2018). À cette occasion, il a convoqué une rencontre synodale en octobre prochain sur le thème : "Jeunes, foi et discernement vocationnel".

Suite à ce souhait du Pape, des jeunes de différents pays du monde partagent ses préoccupations et répondent aux questions que le Pape leur pose.

Dans cette troisième vidéo, Carlos, Espagnol, étudiant en économie répond à la question du pape « Où est le bon Dieu devant l’inquiétude de ceux qui doutent et de ceux dont l’âme est affligée » ? Lors des JMJ de Cracovie, Carlos comprit, en écoutant le Saint Père, que le service est la seule voie possible pour un disciple du Christ. Grâce à son amitié avec Jorge, jeune atteint de leucémie qui twitte son combat contre le cancer depuis @SuiteDelResort), Carlos a mieux compris que Dieu est présent chez ceux qui souffrent et que l’on peut être heureux malgré la douleur.

La série "Youth Speaking Out" prend comme point de départ des phrases que François a prononcées lors de la rencontre pré-synodale qui a eu lieu à Rome en mars dernier, avec des jeunes des cinq continents. Là, il les a stimulés à "parler courageusement. Sans gêne. Vous savez bien vous y prendre dans ce sens."