Douze points sur l’au-delà

Les hommes mentent quand ils disent “ pour toujours ” à propos de leurs affaires temporelles. Seul est vrai, d’une vérité absolue, le “ pour toujours ” face à Dieu. Et c’est ainsi que tu dois vivre, avec une foi au goût du miel, une douceur céleste, lorsque tu penseras à l’éternité qui, elle, est vraiment pour toujours.

Pour parler avec Dieu

1 Nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.

1 Co 2, 6-9

2 Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Ap 21,3-4

Les élus verront la face de Dieu, et son nom sera sur leurs fronts. Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.

Ap 22,4-5

3 L’amour humain, l’amour d’ici-bas, sur cette terre, nous aide, lorsqu’il est authentique, à savourer l’amour divin. Nous entrevoyons ainsi l’amour qui nous fera jouir de Dieu qui sera parmi nous là-haut, au ciel, lorsque le Seigneur sera tout en toute chose. Commencer à percevoir ce qu’est l’amour divin nous encouragera à être normalement plus compatissants, plus généreux, plus dévoués.

Quand le Christ passe, 166

4 Que servira-t-il donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ? À quoi servent à l’homme tout ce qui peuple la terre, toutes les ambitions de l’intelligence et de la volonté ? À quoi bon tout cela, si tout sombre, si toutes les richesses de ce monde terrestre ne sont que décors de théâtre ; si c’est ensuite l’éternité pour toujours, pour toujours, pour toujours ?

Les hommes mentent quand ils disent “ pour toujours ” à propos de leurs affaires temporelles. Seul est vrai, d’une vérité absolue, le “ pour toujours ” face à Dieu. Et c’est ainsi que tu dois vivre, avec une foi au goût du miel, une douceur céleste, lorsque tu penseras à l’éternité qui, elle, est vraiment pour toujours.

Amis de Dieu, 200

5 Aussi, nous devons-nous chercher d’aller au ciel. Autrement, rien ne vaut la peine. Pour aller au ciel il faut à tout prix d’être fidèle à la doctrine du Christ. Pour aller au ciel, il faut à tout prix s’acharner avec persévérance au combat contre les obstacles qui se dressent devant

Quand le Christ passe, 76

6 Le Seigneur nous parle souvent de la récompense qu’II a gagnée pour nous par sa Mort et sa Résurrection. Je vais vous préparer une place. Et quand je serai allé vous préparer une place, je reviendrai vous prendre avec moi, afin que, là où je suis, vous soyez, vous aussi.

Le ciel est le terme de notre chemin sur terre. Jésus-Christ qui nous a précédés y attend notre arrivée, en compagnie de la Sainte Vierge et de saint Joseph, tant vénéré, et des anges et des Saints.

Amis de Dieu, 220

7 À l’heure de la tentation, mets à l’œuvre ton Espérance et dis : j’ai toute l’éternité devant moi pour me reposer. À présent, dans la Foi, mon travail me donne le repos, ma souffrance, la joie. Aussi, qu’en sera-t-il de l’Amour au Ciel ?

Et mieux encore : exerce ton Amour et réagis ainsi : je veux faire plaisir à mon Dieu, accomplir en tout la Volonté de mon Bien-Aimé, comme s’il n’y avait ni récompense ni châtiment, rien que pour lui plaire.

Forge, 1008

8 « Cet homme se meurt. Il n’y a plus rien à faire... »

C’était il y a bien des années, dans un hôpital de Madrid.

Après s’être confessé, tandis que le prêtre lui donnait son crucifix à baiser, ce gitan s’exclamait à grands cris, sans qu’on parvînt à le faire taire :

— Avec cette bouche pourrie, je ne peux pas embrasser le Seigneur !

— Mais puisque tu vas l’étreindre et l’embrasser très fort, tout de suite, au Ciel !

... Connais-tu une manière plus belle, et terrible à la fois, de manifester sa contrition ?

Chemin de Croix, 3ème Station

9 Elle aimait, ô combien !, la Volonté de Dieu, cette malade que j’entourais spirituellement : elle trouvait dans sa longue et pénible maladie, dans ses souffrances multiples (tout était pris), la bénédiction et la prédilection de Jésus et, dans son humilité, elle pensait que ce châtiment était mérité, alors que la terrible douleur qu’elle endurait n’était point un châtiment mais une miséricorde.

Nous avons parlé de la mort. Et du Ciel. Et de tout ce qu’elle avait à dire à Jésus et à Notre Dame. De ce que là-bas, elle « travaillerait » plus qu’ici. Elle voulait mourir quand Dieu voudrait, mais, s’écriait-elle, dans la joie, pourvu que ce soit aujourd’hui même !. Elle contemplait la mort avec la joie de qui sait qu’en mourant il va rejoindre son Père.

Les hommes —ça a toujours été le cas au fil de l’histoire— associent leurs vies pour une mission et une destinée collectives. Alors, notre « unique destin », le bonheur éternel, compterait-il moins pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui ?

Forge, 1034

10 Je dis normalement qu’il y a sur terre trois choses qui nous réjouissent et valent le bonheur éternel au ciel : une fidélité ferme, délicate, joyeuse et sans remise en question, à la foi, à la vocation que chacun a reçue et à la pureté. Qui s’accrochera aux ronces du chemin, —la sensualité, l’orgueil— y restera de son plein gré et, s’il ne rectifie pas, il fera son malheur pour avoir tourné le dos à l’Amour du Christ.

Amis de Dieu, 187

11 Les hommes —ça a toujours été le cas au fil de l’histoire— associent leurs vies pour une mission et une destinée collectives.

Alors, notre « unique destin », le bonheur éternel, compterait-il moins pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui ?

Sillon, 729

12 Sur cette terre, contempler les réalités surnaturelles, l’action de la grâce en nos âmes, l’amour du prochain, fruit savoureux de l’amour de Dieu, est déjà un avant-goût du Ciel, l’amorce de quelque chose qui doit croître de jour en jour. Nous, chrétiens, nous ne supportons pas la double vie : nous jouissons d’une unité de vie, simple et ferme où toutes nos actions se fondent et se compénètrent.

Quand le Christ passe, 126

Points du Catéchisme de l’Église Catholique

"Dieu, notre Sauveur... veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la plénitude de la connaissance de la vérité » (1Tm 2,3-4). " Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Act 4,12), si ce n’est le nom de Jésus

Prologue

Le désir de Dieu est inscrit dans le cœur de l’homme, car l’homme est créé par Dieu et pour Dieu; Dieu ne cesse d’attirer l’homme vers Lui, et ce n’est qu’en Dieu que l’homme trouvera la vérité et le bonheur qu’il ne cesse de chercher

CÉC, 27

" Nous croyons que la multitude des âmes qui sont rassemblées autour de Jésus et de Marie au Paradis forme l’Église du ciel, où dans l’éternelle béatitude elles voient Dieu tel qu’il est et où elles sont aussi, à des degrés divers, associées avec les saints anges au gouvernement divin exercé par le Christ en gloire, en intercédant pour nous et aidant notre faiblesse par leur sollicitude fraternelle "

CÉC, 1053