Mot-clé: Noël

107 résultats trouvés pour "Noël"

Noël est là !

Noël nous montre où se cache la grandeur de Dieu : dans une étable, dans des langes, dans une grotte. « Dieu s'abaisse pour que nous puissions nous approcher de Lui, pour que nous puissions répondre à son amour avec le nôtre ».

“Une année qui s'achève”

Quand tu te souviens de ta vie passée, passée sans peine ni gloire, considère tout le temps que tu as perdu et comment tu peux le recouvrer: par la pénitence et par un plus grand don de toi-même. (Sillon, 996)

“Humilité de Jésus”

Humilité de Jésus: à Bethléem, à Nazareth, au Calvaire... — Mais plus d'humiliation et d'anéantissement encore dans l'Hostie sainte: plus que dans la crèche, qu'à Nazareth, ou sur la Croix, Combien donc il me faut aimer la Messe! ("Notre" Messe, Jésus...) (Chemin, 533)

“Auprès de Dieu tu es un enfant”

Auprès de Dieu qui est éternel, tu es un enfant plus petit qu'un petiot de deux ans auprès de toi. Et outre ta qualité d'enfant, tu es fils de Dieu. — Ne l'oublie pas. (Chemin, 860)

“Servir le Seigneur dans le monde”

Prends garde: il y a dans le monde beaucoup d'hommes et de femmes, et le Maître n'exclut personne de son appel... Il les appelle à la vie chrétienne, à une vie de sainteté, à une vie d'élection, à une vie éternelle. (Forge, 13)

“Jésus cherche encore une demeure”

Jésus est né dans une grotte de Bethléem, dit l'Ecriture, "parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'auberge". — Je ne m'écarte pas de la vérité théologique si je te dis que Jésus cherche encore une demeure dans ton âme. (Forge, 274)

“Il est né”

Noël. — L'on chante: "venite, venite...". — Approchons car Il est né. Et, après avoir bien vu comment Marie et Joseph veillent sur l'Enfant, je me permets de te suggérer de Le regarder de nouveau, de Le regarder sans te lasser. (Forge, 549)

“Dieu s’humilie”

(…) C'est à Bethléem que naît notre Dieu: Jésus-Christ ! — Il n'y a pas de place à l'auberge: il viendra au monde dans une étable. — Et sa Mère l'enveloppe dans des langes et le couche dans une mangeoire (Lc 2, 7). Froid. — Pauvreté.

“Où est le roi qui vient de naître ? ”

L’humilité est aussi un bon chemin, qui mène à la paix intérieure. — C’est « Lui » qui l’a dit: « Apprenez de moi, qui suis doux et humble de cœur..., et vous trouverez la paix pour vos âmes. » (Chemin, 607)

“Nous devons sanctifier toutes les réalités”

Comme il est grand et beau, ton travail d’apôtre! Tu te trouves au confluent de la grâce et de la liberté des âmes; et tu assistes au moment très solennel de la vie de certains hommes: leur rencontre avec le Christ. (Sillon, 219)

“Le Christ me dit, et te dit, qu’Il a besoin de nous”

Dévotion de Noël. — Je ne souris pas quand je te vois préparer les montagnes de liège de la crèche et disposer les naïfs santons d’argile autour de l’Etable. — Jamais tu ne m’es apparu plus homme qu’à ce moment, où tu as l’air d’un enfant. (Chemin, 557)