Number of articles: 16

Au fil de l’Évangile : Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier !

Évangile du vendredi après l’Épiphanie (Année B), commentaire et questions pour guider l’examen de conscience.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de vendredi : le désir de guérir

Commentaire du vendredi de la 1ère semaine du temps ordinaire (année impaire). Quand Jésus a vu sa foi, il a dit au paralytique : " Mon fils, tes péchés te sont pardonnés ". Demandons au Seigneur d'augmenter notre désir d'aider nos frères et nos amis à le rencontrer face à face, afin qu'ils puissent commencer une nouvelle vie pleine de bonheur.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de samedi : avoir recours au médecin

Commentaire du samedi après les Cendres. "Ce ne sont les gens en bonne santé qui ont besoin d'un médecin, mais les malades". La miséricorde de Dieu est gratuite. Mais il y a une condition : le repentir. Demandons au Seigneur de nous accorder un cœur contrit et humilié afin que nous puissions nous laisser guérir par lui.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de lundi : la Chaire de Pierre

Commentaire du lundi 22 février. La fête de la Chaire de Pierre célèbre l’autorité de l’évêque de Rome comme successeur de Pierre et rocher sur lequel l’Église est bâtie : il confirme le peuple de Dieu dans la foi.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de vendredi : "La simplicité du lépreux"

Commentaire du vendredi de la 12ème semaine de Temps ordinaire. "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier". Ces paroles, peut-être entendues tant de fois, contiennent une grande leçon d'humilité. Le lépreux de l'Évangile nous montre la simplicité avec laquelle nous devons présenter au Seigneur nos misères et nos faiblesses, en abandonnant et en laissant entre ses mains le résultat de ce que nous demandons.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de jeudi : Tes péchés te sont pardonnés

Commentaire du jeudi de la 13ème semaine du temps ordinaire. "Tes péchés sont pardonnés". Le Seigneur nous attend dans le sacrement de la pénitence, pour nous pardonner nos péchés, et remplir notre vie de paix comme cela est arrivé au paralytique.

Commentaire de l'Évangile