Message du Prélat (9 avril 2019)

Mgr Fernando Ocáriz nous invite à méditer sur notre disponibilité personnelle à la volonté de Dieu, en contemplant le Christ sur la Croix.

Lettres pastorales et messages
Opus Dei - Message du Prélat (9 avril 2019)

Mes très chers enfants, que Jésus vous garde !

Le Vendredi Saint est désormais très proche ; en Jésus-Christ crucifié nous contemplerons l’immensité de l’amour rédempteur. Un amour qui l’a conduit à une disponibilité et à une obéissance totales à la volonté de Dieu le Père.

Pour nous, suivre Jésus et s’identifier à lui, c’est également, dans nos circonstances personnelles, faire preuve d’une disponibilité sans limite face aux défis et aux appels pressants de la mission apostolique. Sur notre chemin quotidien, nous désirons nous laisser surprendre par la voix du Christ qui nous appelle et nous invite à élargir notre horizon. Comme saint Paul, nous voulons nous faire « tout à tous » (1 Cor 9, 22).

Durant ces semaines qui précèdent la béatification de Guadalupe, je pense, à propos de disponibilité, qu’il nous sera utile de considérer comment son projet de vie a grandi parce qu’il se situait dans le panorama du plan divin. Avec joie et spontanéité, Guadalupe s’est laissé conduire par Dieu d’un endroit à l’autre, d’un travail à l’autre. Le Seigneur a accru ses capacités et ses talents, il a développé sa personnalité et a multiplié les fruits de sa vie.

Dieu fera également un grand bien à de nombreuses personnes à travers nous, malgré nos défauts et nos erreurs, grâce à notre disponibilité pour écouter, servir, aider et nous laisser aider, en un mot pour aimer ce qu’il aime, lui. Comme l’a écrit saint Josémaria, « c’est le jeu divin du don de soi » (Lettre,14 février 1974, n° 5). Et cela, toujours et en tout, avec la liberté et la joie des enfants de Dieu.

Je vous bénis de tout mon cœur,

votre Père,

Rome, le 9 avril 2019