Un "Chemin de Croix » à télécharger

Voici un petit dépliant en pdf avec des textes de saint Josémaria sur le Chemin de Croix, à méditer et à partager avec nos amis. À télécharger.

Pour parler avec Dieu

Saint Josémaria nous rappelle que le secret de la vie chrétienne consiste à vivre de la vie du Christ. Aussi, la méditait-il. Son ouvrage Chemin de Croix est très utile à ceux qui tiennent à le parcourir avec le Seigneur.

Voici un dépliant en pdf avec des textes du Chemin de Croix de saint Josémaria, à méditer et à faire connaître aux amis et Télécharger en pdf .

Suivre le Christ, voilà le secret

Saint Josémaria n’a cessé de dire que la vie chrétienne se réduit à suivre le Christ : voilà le secret.

Il ajoutait aussi : « Le suivre de si près que nous vivions avec Lui comme les douze premiers ; de si près que nous nous identifiions à Lui » (Amis de Dieu, n. 299).

Aussi nous conseillait-il de méditer constamment les textes de l’Évangile. Ceux qui ont eu la chance de l’entendre commenter certaines scènes de la vie du Christ, ont senti combien elles étaient vivantes, actuelles et appris à se glisser dans ces passages comme un personnage de plus.

Parmi tous les récits évangéliques, saint Josémaria s’arrêtait plus spécialement à considérer avec amour ceux de la Mort et de la Résurrection de Jésus. Il y contemplait, entre autres, la Très Sainte Humanité du Christ, qui, dans son souci d’être très près de chacun de nous, se montre en toute sa faiblesse humaine et en toute la splendeur de sa divinité. Aussi, disait-il, je conseille toujours de lire des livres qui rapportent la Passion du Seigneur.

Sa contemplation des scènes du Calvaire permit au fondateur de l’Opus Dei de préparer un Chemin de Croix. Il souhaitait le rendre utile à la méditation de la Passion de Jésus mais il ne voulut jamais l’imposer à qui que ce soit comme un texte à suivre pour l’exercice de cet acte de piété si chrétien. En effet, son grand amour de la liberté des consciences et le profond respect qu’il avait pour la vie intérieure de chaque âme, fit qu’il ne forçât jamais personne, même pas ses fils spirituels, à entreprendre des voies de piété déterminées, excepté, évidemment celles qui font essentiellement partie de la spiritualité que Dieu a voulue pour l’Opus Dei.

"Le Chemin de Croix n’est pas un exercice triste, assure mgr Alvaro del Portillo dans le prologue de cet ouvrage. Mgr Escriva de Balaguer avait très souvent enseigné que la joie a des racines en forme de croix. Si la Passion du Christ est une voie douloureuse, elle est aussi la route de l’espérance et de la victoire assurée. Cette œuvre posthume de mgr Escriva de Balaguer, tout comme les précédentes, fut envisagée pour aider les fidèles à prier et, la grâce de Dieu aidant, à accroître leur douleur d’amour dans un esprit de componction et de reconnaissance au Seigneur qui nous a rachetés au prix de son sang".