Message du Prélat (14 février 2019)

Dans ce message, mgr Fernando Ocariz contemple l'unité comme fruit de l'amour qui se transforme en communion.

Lettres pastorales et messages
Opus Dei - Message du Prélat (14 février 2019)

Mes très chers enfants, que Jésus vous garde !

Mon récent voyage dans plusieurs pays d'Amérique centrale m’a permis une fois de plus de toucher du doigt l'unité bénie de l'Œuvre. La miséricorde de Dieu envers nous ne peut cesser de nous surprendre. Faisant référence au 14 février 1930 et au 14 février 1943, saint Josémaria a dit un jour : « Ce n'est pas en vain que le Seigneur a voulu que ces deux manifestations de sa bonté coïncident le même jour. (...) Demandez au Seigneur de vous apprendre à aimer l'unité de l'Œuvre telle qu'il la voulait dès le premier instant » (14 février 1958).

Lors de la dernière Cène, le Seigneur a prié pour l'unité de ceux qui allaient être ses disciples : « Ut omnes unum sint » (Jn 17, 21) ; que nous soyons tous un. Il ne s'agit pas seulement de l'unité d'une organisation humainement bien structurée, mais de l'unité que donne l'Amour : «Comme Toi, Père, en moi et moi en Toi» (ibid.). Les premiers chrétiens en sont un bel exemple : « La multitude des croyants n'avait qu'un cœur et qu'une âme » (Ac 4, 32).

C'est précisément parce qu'elle est la conséquence de l'amour que cette unité n'est pas uniformité mais communion. Il s'agit d'unité dans la diversité, qui se manifeste dans la joie de vivre avec les différences, d'apprendre à s'enrichir avec les autres, de favoriser une atmosphère d'affection autour de nous. Jésus a rappelé que cette unité est une condition d'efficacité dans la transmission de l'Évangile : « Pour que le monde croie » (Jn 17, 21). Il s’agit en fin de compte d’une unité qui ne nous enferme pas dans un groupe, mais qui nous pousse, en tant que membres de l'Église, à offrir notre amitié à tous dans cette magnifique mission évangélisatrice.

Efforçons-nous dans un engagement renouvelé d’être unis aux autres, à commencer par ceux qui nous sont les plus proches. Alors, avec la grâce de Dieu, source de cette unité, nous pourrons surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin.

Avec toute mon affection, je vous bénis,

votre Père

Rome, le 14 février 2019