Mot-clé: Mercredi Impaire

10 résultats trouvés pour "Mercredi Impaire"
Au fil de l’Évangile de mercredi : le fils reste libre

Au fil de l’Évangile de mercredi : le fils reste libre

Commentaire du mercredi de la 5ème semaine de Carême : "L'esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours". Beaucoup ont suivi le Seigneur tout au long de sa vie, mais peu ont su rester attachés à sa parole jusqu'à la fin. Autrement dit, peu d'entre eux se sont comportés comme des fils. Ceux qui n'ont pas persévéré ont fui parce que leur fidélité, leur motivation, leur apparente droiture d'intention, était plutôt celle d'un esclave.

Dans l'évangile
Au fil de l'Évangile du mercredi : "Pour leur donner leur plénitude".

Au fil de l'Évangile du mercredi : "Pour leur donner leur plénitude".

Commentaire de mercredi de la 3ème semaine de Carême. Le Seigneur est venu pour apporter la vie et la donner en abondance. Il veut que nous soyons heureux et pour cela il veut que nous nous efforcions d'être fidèles dans les petites choses. La Sainte Hostie que nous recevons dans la Communion est petite, et elle contient toute la sainte grandeur de Jésus. Le carême est une période propice pour s'efforcer de grandir dans la fidélité au Seigneur.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de mercredi : L'amour d'une mère

Au fil de l’Évangile de mercredi : L'amour d'une mère

Commentaire du mercredi de la 2ème semaine de Carême. « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume». Cette demande de la mère de Jacques et Jean, aussi simple qu'audacieuse, nous montre la générosité d'une mère qui veut le meilleur pour ses enfants : qu'ils soient le plus près possible du Seigneur.

Dans l'évangile
 Au fil de l’Évangile de mercredi : "Imitez les habitants de Ninive et la Reine de Saba".

Au fil de l’Évangile de mercredi : "Imitez les habitants de Ninive et la Reine de Saba".

Commentaire du Mercredi de la 1ère semaine de Carême. Durant le voyage à Jérusalem, Jésus trouve des réponses différentes à son message de salut : certains accueillent le message avec foi, et d'autres refusent obstinément de l'écouter. C'est contre ce refus que Jésus rappelle les deux histoires de l'Ancien Testament : l'histoire du prophète Jonas et l'histoire de la Reine de Saba.

Dans l'évangile
Au fil de l'Évangile de mercredi : Inverser le mouvement

Au fil de l'Évangile de mercredi : Inverser le mouvement

Commentaire du mercredi de la 5ème semaine du temps ordinaire. « Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur." Les progrès scientifiques en médecine ont permis une connaissance toujours plus détaillée du corps humain, de ses réactions, de ce qui lui fait du bien et de ce qui lui fait du mal. Cependant, il serait utile de se demander si nous faisons au moins autant d'efforts pour avoir une âme pure que pour avoir un corps sain.

Dans l'évangile
Au fil de l'Évangile de mercredi : la nécessité de la foi

Au fil de l'Évangile de mercredi : la nécessité de la foi

Commentaire du mercredi de la 4ème semaine de temps ordinaire. "Et là Il ne pouvait accomplir aucun miracle (...) Et il s'étonnait de leur incrédulité." Tous ceux que Jésus a rencontrés n'avaient pas la foi en Lui. Beaucoup l'ont rejeté, mais il n'a forcé personne à croire, car il veut que nous lui fassions librement confiance. La récompense de la foi sera grande dans le Royaume des Cieux.

Dans l'évangile
Au fil de l'Évangile de mercredi : dans les ronces

Au fil de l'Évangile de mercredi : dans les ronces

Commentaire du mercredi de la 3ème semaine du temps ordinaire (année impaire) "Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l’ont étouffé, et il n’a pas donné de fruit ». L'examen de conscience est un bon outil pour que le Seigneur puisse déraciner toute ombre de tiédeur qui pourrait entrer dans l'âme. Soyons remplis du désir de soigner cette petite pratique de piété pour faciliter l'œuvre de l'Esprit Saint en nous.

Dans l'évangile
Au fil de l'Évangile de mercredi : la tendresse derrière la colère

Au fil de l'Évangile de mercredi : la tendresse derrière la colère

Commentaire du mercredi de la 2ème semaine du temps ordinaire (année impaire). Il fut affligé de l'aveuglement de leur cœur et dit à l'homme : « Étends la main. » Il l’étendit, et sa main redevint normale". Le regard en colère du Christ montre en même temps sa tendresse, car ce qui lui fait mal, c'est que sa miséricorde soit rejetée. Nous pouvons réjouir le cœur du Seigneur en nous tournant vers sa miséricorde et en traitant les autres de la même manière.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de mercredi : L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Au fil de l’Évangile de mercredi : L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Commentaire de l’Évangile du mercredi de la 1ère semaine du temps ordinaire (année impaire) "Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait". Le Seigneur nous enseigne que, quelle que soit notre occupation, cela vaut la peine de faire l'effort de trouver un moment concret dans la journée pour dialoguer avec Dieu notre Père.

Dans l'évangile