Mot-clé: Espérance

21 résultats trouvés pour "Espérance"
Lettre du Prélat (juin 2014)

Lettre du Prélat (juin 2014)

Dans sa lettre du mois de juin, le Prélat met l'accent sur la vertu de l'espérance. Il nous invite à reprendre à notre compte ces mots de Mgr. Alvaro del Portillo : "Seigneur, ne me fais pas confiance : moi, oui, j’ai confiance en toi".

Lettres pastorales

“Au nom de Dieu ne désespère pas”

Sont saints ceux qui luttent jusqu'à la fin de leur vie: ceux qui savent toujours se relever après leurs chutes ou leurs trébuchements, pour repartir vaillamment sur leur chemin, humbles, pleins d'amour et pleins d'espérance. (Forge, 186)

“C'est un temps d'espérance”

"C'est un temps d'espérance, et je vis de ce trésor. Ce n'est pas une phrase, Père, me dis-tu, c'est une réalité". Eh bien..., le monde entier, toutes les valeurs humaines qui t'attirent avec une si grande force (l'amitié, l'art, la science, la philosophie, la théologie, le sport, la nature, la culture, les âmes...) place tout cela dans l'espérance: dans l'espérance du Christ. (Sillon, 293)

"Sois calme: laisse d'abord passer le temps"

Tu es inquiet. — Ecoute: quoi qu'il advienne dans ta vie intérieure ou dans le monde qui t'entoure, n'oublie jamais que l'importance des faits ou des personnes est très relative. — Sois calme: laisse d'abord passer le temps. Tu verras alors événements et gens avec recul et sans passion, et mettras chaque élément à sa place et avec ses dimensions véritables. En agissant de la sorte, tu seras plus juste et tu t'épargneras beaucoup de soucis. (Chemin, 702)

“Dieu ne perd point de bataille”

Si tu es tombé, relève-toi avec davantage d'espérance... Seul l'amour-propre ne comprend pas que l'erreur, lorsqu'on la corrige, permet de mieux se connaître et de s'humilier. (Sillon, 724)

“En quoi devons-nous espérer?"

Face au panorama qu'offrent des hommes sans foi, sans espérance; face aux cerveaux qui s'agitent, au bord de l'angoisse, tout en cherchant une raison d'être à la vie, toi tu as trouvé un but: Lui! Et cette découverte introduira en permanence dans ton existence une joie nouvelle: elle te transformera, et te fera découvrir chaque jour une foule de belles choses, qui t'étaient inconnues jusqu'alors, et qui sont le signe de l'ampleur de la joie qu'offre ce chemin très large qui te mène à Dieu. (Sillon, 83)

“ Une constance que rien ne déconcerte ”

Le découragement est ennemi de ta persévérance. — Si tu ne luttes pas contre le découragement, tu en viendras d'abord au pessimisme, puis à la tiédeur. — Sois optimiste. (Chemin, 988)

"La tentation de la lassitude"

Je veux te mettre en garde contre une tentation qui pourra peut-être se présenter à toi: la tentation de la lassitude, du découragement. -N'as-tu pas encore tout frais le souvenir d'une certaine vie — la tienne — désorientée, privée de but et de tout charme; cette vie que la lumière de Dieu et ta propre générosité ont amendée et remplie de joie? -Ne fais pas la bêtise d'échanger celle-ci contre celle-là! (Forge, 286)

“Serein devant les préoccupations”

Le regard fixé sur Dieu, si tu sais rester serein devant les préoccupations, si tu apprends à oublier les petitesses, les rancunes et les jalousies, tu t'épargneras de perdre tant de ces énergies dont tu as besoin pour travailler avec efficacité au service des hommes. (Sillon, 856)

“Vidé de tout ce moi, remplis-moi de Toi”

Prie le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et ta Mère, pour qu'ils t'aident à mieux te connaître; et à pleurer pour cette quantité de souillures qui ont marqué ta vie en y laissant, hélas, leur trace...