Message du Prélat (19 mars 2021)

À l'occasion de la solennité de saint Joseph, Mgr Fernando Ocáriz nous invite à prendre un soin particulier de notre propre maison et à aller à la rencontre d'autres familles et de personnes dans le besoin.

Lettres pastorales et messages
Opus Dei - Message du Prélat (19 mars 2021)

Mes très chers enfants, que Jésus veille sur vous !

Aujourd'hui commence l'année convoquée par le pape François pour que l'amour familial soit mis davantage en valeur, et que l’on promeuve de nouvelles manières d'accompagner les familles sur leur chemin vers la sainteté. Cette initiative recoupera pendant quelques mois l'Année saint Joseph, qui a débuté en décembre dernier. Cette coïncidence peut être une occasion supplémentaire de recourir à l'intercession du saint Patriarche : qu'il veille sur nos familles et sur celles du monde entier. Nous pourrons aussi lui demander que de nombreux jeunes découvrent l’attrait de la vie conjugale, et qu’ils soient conscients de la mission évangélisatrice de la famille chrétienne.

Au cours de ces derniers mois, en raison des mesures adoptées dans divers pays pour lutter contre la pandémie, nous avons peut-être dû passer une grande partie de nos journées à la maison, pris par le rythme et les tâches du foyer. L’effort pour vivre unis au Seigneur nous aura sans doute permis d'affronter avec foi et espérance des situations douloureuses : notre souffrance et celle de membres de notre famille, la mort d'êtres chers, des situations de solitude, de maladie ou de tension. Nous aurons essayé de les accompagner de notre prière, de notre proximité et de notre affection.

Ces circonstances auront également été l'occasion de prendre davantage soin de chaque personne, en particulier des plus petits et des personnes âgées, et de servir les autres dans les différentes tâches de la maison. Une famille chrétienne, à l'image du foyer de Nazareth, requiert l'implication de tous ses membres pour l'éducation, les soins, le repos, etc. Chacun y contribue de manière nécessaire et irremplaçable, même si la répartition concrète des tâches peut prendre des formes différentes. Dans ce sens, il peut être utile d'imaginer l'harmonie entre Joseph et Marie, aidés par Jésus au fur et à mesure qu’il grandissait et donnait un coup de main au fonctionnement de la maison.

Cette année nous offrira également l'occasion de veiller tout particulièrement au sens et à l’ambiance de famille dans les centres de l'Œuvre et dans les foyers de tous mes enfants. En même temps, je vous encourage à chercher les moyens de vous occuper d'autres familles, des personnes dans le besoin et des pauvres. Je suis sûr que chaque famille trouvera des moyens créatifs pour être, comme le voulait saint Josémaria, des semeurs de paix et de joie (Quand le Christ passe, n° 30).

Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas pu avoir d'enfants, un vaste panorama d'apostolat familial s'ouvre également : aussi bien dans l'appel à être, par votre amour mutuel, un foyer lumineux pour ceux qui vous entourent, qu’en ouvrant votre foyer à vos amis, parents et connaissances. Vous coopérerez ainsi à faire de notre monde un foyer plus accueillant.

La prochaine rencontre mondiale des familles avec le saint Père aura pour thème « L'amour familial : vocation et chemin de sainteté », qui nous rappelle très directement la prédication de saint Josémaria. Elle aura lieu le 26 juin 2022. Nous confions spécialement à saint Joseph les fruits de cette année consacrée à la famille, en demandant au saint Patriarche de nous accorder « la grâce des grâces : notre conversion » (François, Patris corde, prière finale) ; et aussi d'être, chacun de nous, de meilleurs témoins de l'amour de Dieu dans notre milieu, en particulier dans la famille.

Je vous bénis avec toute mon affection.

Votre Père

Rome, le 19 mars 2021