Tombée dans mes mains, par hasard

M., Espagne

Favores por su intercesión

Durant les journées de la béatification de don Alvaro del Portillo, j’ai eu par hasard la prière de saint Josémaria qu’on avait donnée à mon collègue à l’hôtel où nous travaillons tous les deux. C’était juste au moment où je tenais vraiment à changer de travail. J’en cherchais un depuis très longtemps. Cette prière en main, je l’ai lue et j’ai prié, abstraction faite du monde qui m’entourait. J’ai demandé à être pris au poste pour lequel j’avais déjà eu l’entretien d’embauche. Au bout d’une semaine j’ai été appelé pour signer ce contrat. C’est un miracle de saint Josémaria, j’en suis persuadé. Aussi, désormais, je dis tous les jours sa prière.