Jésus est-il né à Bethléem ou à Nazareth?

Tous les témoignages de la tradition avalisent aussi les données évangéliques. Saint Justin, né en Palestine vers l’an 100 a.J.C, mentionne, cinquante ans plus tard, que Jésus est né dans une grotte près de Bethléem (Dialogue, 78).

Bibliografía y ensayos

Saint Matthieu dit explicitement que Jésus est né “à Bethléem de Juda aux temps du roi Hérode “ (Mt 2,1; cf 2,5.6.8.16) et saint Luc, de même (Lc 2,4.15). Le quatrième évangile le dit indirectement. Il y eut une discussion à propos de l’identité de Jésus. « Plusieurs avaient entendu, disaient : c’est vraiment lui, le prophète ! ».

D’autres : « c’est le Christ ! » Mais d’autres répondaient : « Le Christ viendrait-il de la Galilée ?. L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et du bourg de Bethléem que le Christ doit venir ? » (Jn 7,40-42). Saint Jean ironise ici: en effet, lui, et le lecteur chrétien savaient que Jésus est le Messie et qu’il est né à Bethléem. Des opposants à Jésus veulent montrer qu’il n’est pas le Messie en disant que s’il l’était, il serait né à Bethléem alors qu’ils savent (ils croient savoir) qu’il est né à Nazareth. Le procédé est habituel dans le quatrième évangile ((Jn 3,12; 6,42; 9,40-1). Par exemple lorsque la Samaritaine demande à Jésus: “Par hasard serais-tu plus grand que Jacob notre père? » (Jn 4,12).

Ceux qui écoutent Jean savent que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, plus grand que Jacob, de sorte que la question de la femme n’était qu’une affirmation de cette supériorité. De ce fait l’évangéliste prouve que Jésus est le Messie même avec les affirmations de ses opposants.

C’est un consensus entre croyants et chercheurs depuis plus de 1900 ans. Cependant, au siècle passé, quelques chercheurs ont affirmé que Jésus est, partout dans le Nouveau Testament, le « nazaréen » (celui qui est de Nazareth ou qui en est issu) et que la mention de Bethléem comme le lieu de sa naissance n’est qu’une invention des premiers évangélistes qui revêtent Jésus de l’une des caractéristiques que l’on attribuait à l’époque au futur messie : être descendant de David et naître à Bethléem. À vrai dire un tel débat argumenté ne prouve réellement rien du tout. Au 1er siècle, on disaient beaucoup de choses sur le futur messie qui ne se sont pas accomplies chez Jésus et d’après nos sources, — contrairement aux apparences (Mt 2,5; Jn 7,42) —, ce n’était pas la naissance à Bethléem qui ait été mise en cause, ni à l’épreuve. Il faut plutôt réfléchir dans le sens contraire : en effet, Jésus était de Nazareth (il y avait été élevé), il était né à Bethléem et c’est pourquoi les évangélistes compulsent l’Ancien Testament qui dit qu’il s’agit là d’une caractéristique du messie.

Tous les témoignages de la tradition avalisent aussi les données évangéliques. Saint Justin, né en Palestine vers l’an 100 a.J.C, mentionne, cinquante ans plus tard, que Jésus est né dans une grotte près de Bethléem (Dialogue, 78).

Orígène en témoigne lui aussi (Contra Celse I, 51). Les évangiles apocryphes abondent dans ce sens (Pseudo-Matthieu, 13 ; Proto évangile de Jacques, 17 et svts ; Évangile de l’enfance, 2-4).

Bref, les chercheurs pensent aujourd’hui qu’il n’y a pas d’arguments solides pour contrer ce que disent les évangiles et que toute la tradition a ratifié : Jésus est né à Bethléem en Judée, aux temps du roi Hérode.

Bibliographie:

- A. Puig, Jesús. Una biografía, Destino, Barcelona 2005;

- J. González Echegaray, Arqueología y evangelios, Verbo Divino, Estella 1994;

- S. Muñoz Iglesias, Los evangelios de la infancia, BAC, Madrid, 1990.