Jean-Paul II et saint Josémaria à Saragosse

Don Manuel Ureña, archevêque de Saragosse et don Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei, en présence de très nombreux fidèles, ont béni ces deux statues lors d’un acte liturgique.

Noticias

La paroisse Santa Engracia a désomais des statues en bronze, grandeur nature, du bienheureux Jean-Paul II et de saint Josémaria Escriva de Balaguer, placées au chœur de l’église.

Jean-Paul II et saint Josémaria, à Santa Engracia, en Espagne, à Saragosse.

Lundi 1er juillet ces représentations ont été bénies lors d’une cérémonie présidée par le prélat de l’Opus Dei, à l’invitation de don Manuel Ureña, archevêque de Saragosse. Mgr Carmelo Borobia et mgr José Luis Redrado, évêques émérites, ont concélébré la Sainte Messe avec lui.

Dans son homélie, mgr Echevarria a évoqué « le grand amour que saint Josémaria avait pour sa terre aragonaise natale, affection qu’il a abondamment prouvée ». Il a parlé aussi « du message de l’appel universel à la sainteté dans la vie ordinaire que le Seigneur lui confia en 1928 et qui a trouvé un écho efficace chez d’innombrables personnes des cinq continents ».

Le bienheureux Jean-Paul II se rendit par deux fois à Saragosse, en 1982 et en 1984. Lors de sa première visite, il y vénéra les reliques des Santas Masas (Saints Amas des cendres de nombreux martyrs miraculeusement rassemblées en un seul tas, que l’on y conserve), événement miraculeux dont il parla dans sa bulle Difficilius quidem, par laquelle il accorda, en 1991, à Santa Engracia le titre de basilique mineure

La basilique Santa Engracia accueillit des centaines de fidèles lors de cette cérémonie liturgique.

Saint Josémaria Escriva, né à Barbastro en 1902, séminariste à San Francisco de Paula, à Saragosse, y fut ordonné prêtre en 1925. Il dit sa première messe à la Sainte Chapelle du Pilier. C’est aussi à l’université de Saragosse qu’il fit ses études de droit. Incardiné dans ce diocèse, il y demeura jusqu’en 1927, année où il partit à Madrid, où il fonda l’Opus Dei alors qu’il était toujours un prêtre de Saragosse. Saint Josémaria qui célébra sa messe le 20 juin 1946 à Santa Engracia, fut canonisé par Jean-Paul II en 2002.

Saint Josémaria et l’église Santa Engracia

En juin 1946, saint Josémaria qui se rendait à Rome pour suivre l’évolution juridique de l’Opus Dei, se trouvait à Saragosse le 20 juin. Il dit sa messe à Santa Engracia, bondée de monde puisque ce jeudi-là on y célébrait la Fête-Dieu, avec la première communion des enfants de la paroisse.

Saint Josémaria, à la sacristie, demanda s’il n’y avait pas d’inconvénient à ce qu’il y dise sa messe dans l’une des chapelles. Il était pressé par l’horaire de ce voyage.

Les sacristains préparèrent en quelques minutes les ornements et il célébra sa messe à la chapelle de la Sainte Famille de cette paroisse, entouré de trois fidèles laïcs de l’Œuvre.

Mgr Xavier Echevarria bénit la statue du fondateur de l’Opus Dei

Ce faisant, l’un des sacristains s’en approcha pour lui demander, à voix basse, s’il pouvait donner la communion à un enfant qui était arrivé en retard et n’avait pas pu faire sa première communion avec ses petits camarades. Saint Josémaria accepta de bon gré et l’enfant, à genoux, reçut le Saint-Sacrement. À la fin de la messe, il fit, avec ceux qui l’accompagnaient, quelques minutes d’action de grâces. Puis ils quittèrent Santa Engracia pour se rendre à la Basilique du Pilar, dire bonjour à la Sainte Vierge avant de poursuivre leur route vers Rome.

Cliquez ici pour plus de photos de la cérémonie.