Avec 4000 Amis de l’Université

Publié par www.diariodenavarra.es Près de 4000 personnes ont assisté à la messe qui ouvrait la célébration du 50ème anniversaire de la création de l’Association des Amis (ADA) de l’Université de Navarre, dite par son Grand Chancelier, le Prélat de l’Opus Dei, mgr Xavier Echevarria.

Noticias

Publié par www.diariodenavarra.es

Près de 4000 personnes ont assisté à la messe qui ouvrait la célébration du 50ème anniversaire de la création de l’Association des Amis (ADA) de l’Université de Navarre, dite par son Grand Chancelier, le Prélat de l’Opus Dei, mgr Xavier Echevarria.

>>Téléchargez ici l’homélie de mgr. Xavier Echevarría (PDF)

Mgr Xavier Echevarría, durant la célébration de la Messe // PHOTO: Manuel Castells

Cet acte qui a eu lieu de 11h à 12h 30 sur l’esplanade de la Bibliothèque, comptait avec la présence de professionnels de l’université, d’étudiants, de familles, de membres et d’associés de l’ADA ainsi que de quelques autorités officielles.

La plupart des assistants (a) ont pu suivre la Sainte Messe devant l’autel. 3 200 chaises avaient été prévues à cet effet. Beaucoup de monde est resté debout. Mgr Echevarria assisté par don Juan Francisco Pozo, aumônier de la faculté de Sciences Économiques, a souligné que le cadre de cette célébration était celui où saint Josémaria Escriva de Balaguer, fondateur de l’Opus Dei et premier Grand Chancelier de l’université, avait dit la messe le 8 octobre 1967, devant des milliers de personnes. « L’écho des paroles qu’il prononça alors résonne encore dans beaucoup de cœurs » a-t-il évoqué.

Il a rappelé que le fondateur assurait que “Dieu est en chacun de nous” et que “ le travail, la vie en famille, le repos, tout est un moyen et une occasion pour rencontrer le Christ” et a exhorté chacun à « donner une transcendance divine » à sa vie quotidienne.

Plus de trois mille personnes ont assisté à la messe. 3 200 chaises avaient été prévues sur l’esplanade de l’Université, mais beaucoup de monde est resté debout.

Un sentier “parfois étroit”

C’est dans ce sens que mgr Echevarria a souligné que “l’assurance que malgré notre petitesse et notre faiblesse personnelles, notre existence acquiert une grande dimension si nous la dépensons avec Jésus-Christ. Dieu, par l’Eucharistie, fait que nous soyons Église et nous prend dans sa barque pour que nous naviguions tous de manière cohérente, sur tous les flots de la société, en annonçant que Dieu appelle tout le monde à la sainteté ». « Si nous sommes prêts à entreprendre ce chemin,assurait le prélat de l’Opus Dei, parfois étroit et dur, nous saurons accueillir avec joie le poids de la souffrance lorsque la maladie, les séquelles de la pauvreté, l’incompréhension,y compris des bons, nous atteindront ».

Il a reconnu aussi qu’il s’agit « d’une tâche ardue qui demande un effort constant » et il a appelé à ne pas ralentir le pas à cause de «l’ambiance, le sécularisme, le matérialisme pratique même s’ils deviennent pour nous des milieux raréfiés, agressifs, voire hostiles».

Il a évoqué de nouveau les propos de saint Josémaria : « Toutes les mers de ce monde sont à nous et c’est là où la pêche est la plus difficile qu’elle est aussi la plus nécessaire ».

Le fondateur de l’Université de Navarre, saint Josémaria Escriva de Balaguer, lors d’une réunion sur l’esplanade de la bibliothèque de l’Université, le 9 octobre 1967.

Par ailleurs, mgr Xavier Echevarria s’est adressé aux membres, aux associés et aux amis de l’ADA pour les remercier “de tout coeur” pour l’aide apportée à l’Université de Navarre. Il bénit alors « leurs efforts afin qu’ils deviennent chaque jour plus efficaces ».

De même, il exprima sa « gratitude au très cher peuple navarrais et à ses dignes représentants » pour « l’appui matériel et moral » apporté à l’université. Il ajouta que « cette noble région, si riche en histoire et en services traditionnellement rendus à l’Église et à la société civile” a su aussi « reconnaître avec gratitude tout ce que l’Université a fait et continue de faire pour la Navarre ».

L’après-midi le prélat de l’Opus Dei retrouva ces amis au stade omnisports du centre universitaire.