Saint JosémariaTextes du jour

"La tentation de la lassitude"

Je veux te mettre en garde contre une tentation qui pourra peut-être se présenter à toi: la tentation de la lassitude, du découragement. -N'as-tu pas encore tout frais le souvenir d'une certaine vie — la tienne — désorientée, privée de but et de tout charme; cette vie que la lumière de Dieu et ta propre générosité ont amendée et remplie de joie? -Ne fais pas la bêtise d'échanger celle-ci contre celle-là! (Forge, 286)

  

 

Si tu remarques que, pour quelque motif que ce soit, tu ne peux pas, abandonne-toi en Lui, pour Lui dire: Seigneur, j'ai confiance en Toi, je m'abandonne en Toi, mais viens en aide à ma faiblesse!

Et, plein de confiance, redis-Lui: regarde-moi, Jésus, je ne suis qu'un chiffon sale; l'expérience de ma vie est si triste que je ne mérite pas d'être ton fils. Il faut le Lui dire...et le Lui dire souvent.

 — Alors, tu ne tarderas pas à entendre sa voix: "ne timeas!" — n'aie pas peur! Ou encore: "surge et ambula!" — lève-toi et marche! (Forge, 287)

Encore indécis, tu me faisais ce commentaire: on les remarque bien, ces moments où le Seigneur nous demande davantage!

— Et moi de te rappeler: tu ne voulais que t'identifier à Lui, m'assurais-tu. Alors, à quoi bon cette résistance? (Forge, 288)

Tu t'es fixé cette résolution: "mourir un peu plus à moi-même chaque jour". Puisses-tu savoir la mettre en pratique! (Forge, 289)